Lors de la construction d’une terrasse en bois, le choix et la pose des lambourdes constituent une étape primordiale. Ces éléments sont essentiels pour la durabilité et la stabilité de votre aménagement extérieur. Afin d’assurer une structure solide, il convient de respecter un écartement spécifique entre les lambourdes.

Cet article vous propose de découvrir les différents paramètres à prendre en compte pour déterminer l’entraxe idéal pour votre projet de terrasse.

Le rôle des lambourdes dans la construction d’une terrasse

Les lambourdes sont des pièces de bois ou de matériaux composites utilisées pour constituer la structure porteuse d’une terrasse en bois. Elles servent de support aux lames de terrasse et participent grandement au confort ainsi qu’à la solidité de l’ensemble de la construction.

Afin de garantir la durabilité de votre terrasse, il est indispensable de choisir des lambourdes de qualité supérieure, adaptées au type de bois et aux contraintes du terrain (nature du sol, humidité, etc.). Leur installation doit également être réalisée avec soin, en respectant notamment un écartement approprié entre chaque élément, appelé espacement ou entraxe.

Les principes de base pour déterminer l’écartement des lambourdes

Il existe plusieurs facteurs qui influencent l’écartement à respecter entre les lambourdes d’une terrasse. Voici les principaux éléments à prendre en compte :

  • Type de bois : selon la nature du bois utilisé pour les lames de terrasse, l’entraxe des lambourdes doit être ajusté. Les bois tendres nécessitent un entraxe plus faible que les bois durs ou les matériaux composites.
  • Dimensions des lames : plus les lames sont longues et étroites, plus elles ont besoin d’un soutien régulier. L’entraxe dépend donc également des dimensions de vos lames.
  • Charge admissible : selon l’utilisation que vous envisagez pour votre terrasse (espace de détente, coin repas, etc.), la structure doit être dimensionnée pour supporter une charge adaptée. Un espace trop important entre les lambourdes peut entraîner un risque de déformation et d’affaissement des lames.
Lire  Comment avoir un composteur gratuit ?

Pour une construction réussie, il convient donc de respecter un espacement optimal, qui est généralement compris entre 30 et 60 cm pour des lames en bois massif et entre 40 et 50 cm pour des lames en composite. Toutefois, ces valeurs peuvent varier en fonction du projet et des contraintes spécifiques liées à votre environnement ou aux caractéristiques des matériaux choisis.

Des exemples d’écartement selon le type de bois et les dimensions des lames

Voici quelques exemples d’espacement à respecter en fonction de la nature du bois et des dimensions des lames :

  • Bois tendre : pour des lames en pin ou en sapin, il est recommandé d’opter pour un entraxe compris entre 30 et 40 cm, afin d’éviter les risques de déformation.
  • Bois dur : pour des lames en teck, ipé ou cumaru, un écartement plus important peut être envisagé, généralement compris entre 50 et 60 cm.
  • Matériau composite : les lames en composite étant moins sensibles aux variations dimensionnelles liées à l’humidité, un espacement de 40 à 50 cm est souvent suffisant.

Pour des lames de terrasse présentant une largeur importante, il peut être nécessaire d’ajuster l’entraxe des lambourdes afin d’éviter le flambage. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel pour bénéficier de conseils adaptés à votre projet.

Adopter la méthode du calcul des sections pour déterminer l’écartement idéal

La méthode du calcul des sections permet de déterminer l’écartement optimal entre les lambourdes, en tenant compte de la charge admissible souhaitée et de la résistance des matériaux. Ces calculs prennent en considération plusieurs paramètres :

  • La section des lambourdes (largeur et hauteur)
  • La portée minimale requise pour les lames (distance entre les lambourdes)
  • La flexion des lames et la résistance des matériaux
  • La charge maximale admissible sur la terrasse
Lire  Que planter à côté des artichauts ?

En effectuant ces calculs, il est possible d’obtenir une valeur d’écartement idéale, adaptée à votre projet et aux contraintes spécifiques de votre terrain. Cette méthode vous permet ainsi de garantir la stabilité et la durabilité de votre structure.

Se tourner vers un professionnel pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé

Si vous souhaitez obtenir des conseils adaptés à votre projet et être accompagné dans vos démarches, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel spécialisé dans la construction de terrasses en bois. Celui-ci saura vous guider afin de déterminer l’écartement le plus approprié pour les lambourdes de votre terrasse, en fonction du type de bois choisi, des dimensions des lames et des contraintes liées à votre environnement.

En conclusion, maîtriser l’écartement des lambourdes lors de la pose de votre terrasse en bois est indispensable pour assurer la stabilité et la durabilité de votre aménagement extérieur. Prenez le temps de bien choisir vos matériaux, et n’hésitez pas à vous entourer de professionnels pour réussir cette étape cruciale.

A lire également