La pose de dalles extérieures est une opération délicate qui demande du savoir-faire et de la précision. Un élément essentiel pour réussir cette tâche est la réalisation de joints de qualité, qui assurent la stabilité et la durabilité de votre terrasse ou allée.

Nous vous expliquons comment faire des joints de dalles extérieur sable pour un résultat impeccable.

Préparation du sol avant la pose des dalles

Avant de procéder à la pose de dalles et à la réalisation des joints, il faut bien préparer le sol. Voici les étapes à suivre :

  1. Délimitez la zone : Tracez les contours de la future surface à dallée avec des piquets et de la corde.
  2. Creusez le fond : À l’aide d’une pelle, retirez la terre sur une profondeur correspondant à l’épaisseur des dalles, plus 15 à 20 cm pour la couche drainante et le lit de pose.
  3. Nivelez le terrain : Utilisez un long niveau à bulle ou une règle maçonnique pour vérifier le bon équerrage et le nivellement de la fouille.
  4. Installez une couche drainante : Couvrez le fond de la fouille avec une épaisseur de 10 cm de gravier ou de cailloux concassés, puis tassez à l’aide d’une plaque vibrante.
  5. Étalez une couche de sable : Versez du sable sur le lit drainant et étalez-le avec un râteau, jusqu’à obtenir une épaisseur de 3 à 5 cm.

Pose des dalles et réalisation des joints en sable

Une fois le sol préparé, vous pouvez poser les dalles et réaliser les joints. Suivez ces conseils pour un travail de qualité :

  1. Commencez par un angle : Posez la première dalle dans un angle, en veillant à respecter un espace de jointement uniforme entre les bords de la dalle et les limites de la zone dallée
  2. Utilisez des cales pour guider les espacements : Afin d’obtenir des joints réguliers, glissez des cales entre les dalles lors de leur pose.
  3. Vérifiez le niveau régulièrement : Après la pose de quelques dalles, contrôlez leur horizontalité et ajustez si nécessaire en ajoutant ou retirant du sable sous les dalles.
  4. Comblez les joints avec du sable : Une fois toutes les dalles posées, remplissez les espaces entre elles avec du sable sec. Vous pouvez utiliser un balai pour bien répartir le sable sur l’ensemble des joints.
  5. Tassez les joints : Utilisez une raclette en caoutchouc pour tasser légèrement le sable dans les joints, jusqu’à ce qu’ils soient bien remplis et compactés.
  6. Arrosez pour stabiliser : Humidifiez légèrement les joints avec de l’eau à l’aide d’un arrosoir ou d’une brosse mouillée. Cela permettra au sable de se compacter davantage et de mieux adhérer aux dalles. Laissez sécher et répétez l’opération si nécessaire.
Lire  Lambourde terrasse écartement

Conseils pour des joints durables et esthétiques

Pour garantir la longévité de vos joints de dalles extérieur sable, voici quelques astuces à connaître :

  • Choisissez un sable adapté : Privilégiez un sable à joint spécifique pour dallages extérieurs, qui possède une granulométrie étudiée pour assurer une bonne résistance et une meilleure tenue dans le temps.
  • Veillez à l’épaisseur des joints : Pour une finition de qualité et une bonne stabilité du dallage, respectez une épaisseur de joints comprise entre 3 et 5 mm. Plus les joints sont fins, plus l’effet de jointoiement est esthétique et discret.
  • Maintenez les joints propres : Pour éviter la prolifération de mauvaises herbes et la dégradation du sable, nettoyez régulièrement les joints à l’aide d’une brosse et de l’eau. Vous pouvez également appliquer un produit anti-mousse pour prévenir la formation d’algues et de mousses.
  • Renouvelez le sable si besoin : Avec le temps, le sable contenu dans les joints peut s’éroder ou se déplacer en raison des intempéries et du passage. Dans ce cas, n’hésitez pas à refaire les joints en ajoutant du sable neuf, en suivant les étapes décrites précédemment.

Opter pour des solutions alternatives au sable traditionnel

S’il est couramment utilisé pour réaliser les joints de dallage extérieur, le sable classique présente toutefois quelques inconvénients, notamment son manque de résistance face aux infiltrations d’eau, aux mauvaises herbes et au ruissellement. Pour pallier ces problèmes, vous pouvez vous tourner vers des joints spécifiques plus durables :

  • Le sable polymère : Composé de sable fin et de résine acrylique, il offre une meilleure adhérence, une plus grande résistance à l’érosion et une forte action repoussante contre les végétaux. Il est parfaitement adapté aux situations où les eaux stagnantes sont fréquentes.
  • Le mortier de jointoiement : Plus résistant que le sable, le mortier permet une finition nette et durable. Il est facile à entretenir et offre une excellente protection contre les infiltrations d’eau et les adventices. Toutefois, sa pose est plus complexe et demande un certain savoir-faire.
Lire  Comment avoir un composteur gratuit ?

Quelle que soit la méthode choisie pour réaliser vos joints de dalles extérieur sable, l’essentiel est de procéder avec soin et rigueur pour garantir un résultat à la fois esthétique et durable. Bon travail !

A lire également